Deux enseignements coexistent au lycée Jean Macé, l’option breton LV3 et la filière bilingue français-breton.

Le lycée Jean Macé est un « Pôle breton » pour le département, ce qui signifie qu’il peut aussi accueillir des élèves de Saint-Malo et Redon dans son internat.

Option LV3

L’option LV3 est réservée aux débutants. Il s’agit d’un apprentissage de la langue et de la culture bretonne (3 heures par semaine selon les textes officiels). Cet enseignement privilégie l’oral et la communication mais permet aussi d’aborder les grands textes de la littérature bretonne, pour présenter les élèves au baccalauréat. Cette année, par exemple, nous avons étudié des extraits de La Villemarqué (Loeiza hag Abelard), Luzel (An den gwirion) et Jakez Riou (Ar goulenn). Les élèves ayant suivi l’option breton pendant 3 ans, pour peu qu’ils aient été sérieux et motivés, doivent être capables de tenir une discussion courante et de commenter un texte littéraire. Ils pourront éventuellement approfondir leurs connaissances à l’Université (option breton possible pour tous les étudiants de Rennes II), dans des cours du soir (il existe deux très bonnes écoles à Rennes) ou lors de stages (très nombreux toute l’année partout en Bretagne).

Filière bilingue

Les élèves de la filière bilingue ne sont pas des débutants puisqu’ils reçoivent un enseignement en breton depuis la maternelle. Précisons néanmoins que certains élèves peuvent rejoindre la filière au lycée si leur niveau de breton (acquis en famille, stage, cours du soir…) le leur permet. La parité horaire qui existait au collège Anne de Bretagne (les enseignements d’histoire-géographie, mathématiques, éducation physique et sportive, musique et arts plastiques étaient assurés en breton) n’a plus cours au lycée, du fait de la grande diversité des parcours individuels. Pour autant, les bretonnants bilingues se voient dispenser 6 ou 7 heures hebdomadaires en breton (3 heures de breton et 3 ou 4 heures d’histoire-géographie).

Les cours de breton permettent d’approfondir les compétences et les connaissances en breton parlé et écrit : c’est au lycée que nos élèves, évoluant le plus souvent par ailleurs dans un environnement essentiellement francophone, deviennent vraiment bilingues et passent d’une relation parfois passive à la langue à une appropriation plus spontanée des mécanismes linguistiques. L’étude raisonnée de la langue se fait au moyen de supports différents et variés : enregistrements de locuteurs « traditionnels » (initiation à la dialectologie), textes littéraires (du moyen-breton à la littérature contemporaine), extraits de journaux (Ya, Bremañ…), émissions de télé et de radio…

Les élèves bilingues poursuivent aussi l’apprentissage de l’histoire et de la géographie en breton. Les programmes sont les mêmes que dans l’enseignement traditionnel, si ce n’est qu’une place assez grande est donnée aux exemples locaux. Ainsi, en seconde, le chapitre de géographie « Nourrir les hommes » a été abordé par le biais de l’étude du modèle agricole breton. En première, l’importance de la Grande Guerre pour de nombreux écrivains bretons (Calloc’h, Abeozen, Herrieu) permet une approche interdisciplinaire avec le professeur de breton. A l’issue de leurs 3 années au lycée, les élèves passeront les épreuves du baccalauréat en breton.

Échange

Tous les élèves étudiant le breton, bilingues ou non, auront la possibilité de participer à un échange avec le Pays de Galles pendant leur année de première. Le lycée Jean Macé travaille en effet avec un lycée gallois (c’est la seule langue d’enseignement) de Cardiff : Ysgol Gyfun Plasmawr.

Document joints

Option du coeur

Documents à télécharger